The Merge Ethereum

The Merge : tout savoir sur la plus grosse update crypto de l’année

The Merge est l’événement le plus important de 2022 dans le secteur des cryptomonnaies et de la blockchain. On vous explique ce que c’est ainsi que les implications pour le secteur des cryptomonnaies.

Tous les investisseurs et passionnés d’Ethereum et de la blockchain en général vont suivre avidement The Merge le 15 septembre 2022. Cet événement est discuté et planifié depuis 2014, mais les enjeux sont tellement importants que tout le monde retient son souffle. Pour comprendre The Merge, il est important de comprendre le fonctionnement d’Ethereum et son évolution au fil des années pour devenir un secteur à plusieurs milliards de dollars.

Ethereum et la preuve de travail

Le concept du Bitcoin apparait en 2009 dans un papier écrit par un mystérieux Satoshi Nakamoto pour proposer une monnaie virtuelle dont les transactions seraient impossibles à falsifier. Partant d’un simple papier publié sur le web, le Bitcoin a amené la folie des cryptomonnaies telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Cependant en 2013, un développeur appelé Vitalik Buterin propose l’Ethereum qui se veut être plus souple que le Bitcoin. Même si ce dernier est intéressant, l’Ethereum permet de créer des contrats intelligents, des applications décentralisées, etc. On peut l’utiliser pour vérifier n’importe quelle transaction dans quasiment tous les secteurs allant de la logistique, le vote d’une élection, des enchères en ligne. Cependant, Ethereum et Bitcoin utilisent le même mécanisme de vérification qu’on appelle la preuve de travail (Proof of Work).

La base de la Blockchain est que les transactions qui sont dedans sont impossibles à falsifier. Chaque transaction est vérifiée en résolvant un problème mathématique qui devient plus complexe à chaque ajout d’un nouveau bloc. Au début du Bitcoin et de l’Ethereum, n’importe qui pouvait connecter son ordinateur au réseau pour participer à la récompense. Car oui, si votre machine résout le problème mathématique, alors vous obteniez une récompense sous la forme de Bitcoins ou d’Ether (un processus qu’on appelle le minage). Et quand on voit que le prix des cryptomonnaies a crevé le plafond, alors autant vous dire qu’il y a eu beaucoup de candidats.

Au fil des années, c’est devenu une industrie de plusieurs milliards de dollars. Des entreprises possèdent des hangars remplis de mineurs de Bitcoin pour tenter de gagner la mise. Sauf que c’est devenu énergivore. Le minage des cryptomonnaies consomme une énergie colossale et cela devient un vrai problème. Ainsi, on estime que le « minage » de l’Ether, la monnaie associée à l’Ethereum, consomme autant d’énergie que la Finlande.

The Merge, un Ethereum plus économe et moins cher

L’équipe d’Ethereum veut donc passer à une vérification basée sur la preuve d’enjeu (Proof of Stake). Dans cette dernière, chaque personne, investissant dans une cryptomonnaie, va mettre une mise de quelques monnaies virtuelles. Ainsi, chacun devient participant de cette loterie. Quand il faut vérifier une transaction, alors on tire au sort un participant du réseau, qui vérifie la transaction et c’est lui qui remporte la mise.

L’avantage est énorme, car on n’a plus besoin de centaines de mineurs de cryptomonnaie qui consomment une tonne d’énergie. De plus, c’est plus équitable, car on n’a pas besoin d’avoir des millions de dollars pour se lancer dans le minage. Cependant, les opposants, principalement ceux du Bitcoin, estiment qu’au contraire, c’est totalement inégalitaire. Car la mise de départ peut être élevée pour les participants à la loterie. En effet, cette mise minimale est de 32 Ethers, ce qui est au cours actuel, fait plus de 54 000 euros.

Toutefois, on peut arguer que le minage de Bitcoin est tout aussi inégalitaire. De plus, The Merge va réduire largement les commissions associées aux transactions ce qui profitera au secteur sur le long terme. Cependant, le processus est complexe et c’est pourquoi les développeurs ont attendu 2022 pour le mettre en place. La moindre erreur peut provoquer l’effondrement de toutes les blockchains associées à l’Ethereum avec des milliards de pertes. C’est comme changer les moteurs d’un avion en plein vol. Mais tout le processus a été vérifié et revérifié et il faudra attendre le 15 septembre pour voir le résultat final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.